vendredi 16 décembre 2011

Chocolats fins - Mozartkugeln













Pour la suite de ma boîte cadeau de Noël, voici des Mozartkugeln (ou littéralement des "boules Mozart").


C'est une spécialité autrichienne que j'ai découverte la première fois lors d'un voyage à Vienne. Depuis, j'en ai trouvé ici dans des boutiques spécialisées, mais c'est toujours très cher et souvent pas très frais.


L'occasion était bonne d'essayer d'en faire maison puisque j'ai préparé du praliné et du massepain aux pistaches et aux amandes la semaine dernière. J'ai donc tout ce qu'il me faut pour préparer ces délicieux bonbons .


Ils sont formés d'une demi-sphère de massepain à la pistache garnie de praliné au centre. Une autre demi-sphère en massepain aux amandes vient compléter la boule qu'on va ensuite tremper dans du chocolat Callebaut noir à 65% tempéré.


On obtient finalement un bonbon chocolat aux parfums riches de noix, et la coupe laisse voir le motif intérieur. Un petit bijou.

2 commentaires:

Claude St-Denis a dit…

Bonjour!

Je suis à Salzbourg présentement (royaume du Mozartkugel) et j'avoue que la recette me laisse perplexe...

L'original, celui de la confiserie Fürst, est sans contredit le meilleur.

Le procédé de fabrication est un brin différent puisque le massepain aux pistaches et amandes (une seule boule) est au centre et le praliné est autour. La boule est parfaite...

Avez-vous une idée de comment réaliser cela?

Merci pour votre aide!

Michèle Faubert a dit…

Bonjour Claude,

en effet, il y a plusieurs versions, quand je suis allée à Salzburg j'en ai gouté plusieurs.

Pour celle de Fürst (évidemment il y a le cachet fait main), d'après les images, ça ne semble pas très compliqué. La boule de marzipan est trempée une première fois dans le praliné épais fondu. Puis une seconde dans le chocolat de couverture. Et on rebouche le petit trou du bâton avec du chocolat fondu dans un cornet.

Simple et délicieux

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...